ACTUALITES

Itinérances

Du 9 au 18 septembre

Pour la deuxième année consécutive, un parcours photographique est organisé en pays de Nyons avec le concours de l’office de tourisme du Pays de Nyons et la communauté de communes du Val d’Eygues, qui conduira les visiteurs dans six communes des Baronnies, Châteauneuf-de-Bordette, Mirabel-aux-Baronnies, Curnier, Nyons, Les Pilles, et Venterol.

• Dans le Temple de Venterol, l’exposition « Enfances  » présentée par le photographe messin Christian Hoffmann rassemblera des visages d’enfants des trois continents, Amérique, Europe et Asie.

Vernissage : jeudi 8 septembre à 18h30 les Venterolais sont cordialement invités.

Vendredis 9 et 16 septembre : 15h-19h

Samedis et dimanches 10, 11, 17, 18 septembre : 10h30-12h30 / 15h-19h

Cette exposition ne fait pas partie de la programmation de l’association « le temple », elle est prise en charge et organisée par la mairie de Venterol. 

COPO

affiche COPO-web_06_08_2016Exposition du 24 aout au 4 septembre

L’association le temple a le plaisir de vous inviter
au vernissage de l’exposition des œuvres de
COPO
le vendredi 26 août 2016
à partir de 18h30
Ouvert tous les jours 10h30/12h30 et 15h/19h

Depuis les années 80 je vis de mon travail. Après avoir utilisé l’ encre de chine et la peinture j’ ai choisi l’émail comme support d’ expression : c’ est une matière , une technique très riches avec lesquelles jouent les hasards du grand feu c’est un matériau pérenne qui traverse les avatars du temps. j’aime le blanc et le noir couleurs de silence ; la matière y prédomine. J’ aime embarquer le regard dans des détails. J’aime émailler du grillage : sa pseudo fragilité , ses déchirures , ses coutures. J’aime souder dans le feu des pièces qu’ ensuite je peux ôter pour ne garder que les empreintes en 2015. J’ai commencé une collection de petits tableaux dont le titre débute par  » chers tous …. » je me parle d’ eux ; ils me parlent de moi …. pour qu’ils parlent de vous ….

Exposition permanente : galerie  » Roue Libre  » rue montante au château Grignan site : copo-emaux .fr

Voici un lien pour aller visionner le petit film realisé par Alice Bethular sur le travail de Copo : http://copo-emaux.fr/cofilm/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Frédéric Brochec

Affiche Brochec-web_29_07_2016Exposition du 4 au 21 août.
Ouvert du mercredi au samedi 15h à 20h
le dimanche : 10h à 20h
et sur rendez-vous : 06 08 32 94 90

Dans l’œuvre onirique de Frédéric BROCHEC, les supports sont multiples. Il réalise des livres gravés, des livres objets, des boîtes, comme autant d’écrins à secrets où l’imaginaire et l’humour ont la part belle. Il peint et grave d’étranges figures humaines dont l’ossature est un assemblage de petits motifs imbriqués et lovés. Ces corps paraissent se livrer à quelque invocation, repliés sur leur ventre. Cette grande cavité omniprésente qui contient un signe, une image, un porte-bonheur, est un miroir manifestement signifiant de celui ou de celle qui la porte, et aussi pour celui ou celle qui la regarde.

L’équipe du Temple, vous invite à découvrir les œuvres Fédéric Brochec au cours du vernissage qui aura lieu le le vendredi 5 août 2016 à partir de 17h au Temple de VENTEROL.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Gérard Sighiccelli

Affiche Gerard Sighiccelli_24_07_2016Exposition de peinture du 21 au 31 juillet

Ouvert du jeudi au dimanche de 15h à 19h

Parmi les œuvres picturales de Gérard Sighicelli présentes dans son atelier de Rousset les vignes, l’équipe du temple a choisi une série de grands formats, n’ayant encore jamais été exposées en Drôme.
Nous accueillons ici la troisième exposition posthume du peintre. Une douzaine de tableaux construits identiquement en triptyques verticaux : une partie figurative (portrait ou objet) est insérée entre deux parties abstraites. Les personnages comme les objets sont hétéroclites : une femme et son bébé, un citron, l’héroïne birmane Aung San Suu Kyi, la dentelière de Vermer…Ces figures et leurs univers singuliers se répondront en couleurs et en mouvements à travers l’espace du temple.
Gérard Sighicelli est né à Lyon en 1939. Il étudie la peinture à Paris dans l’atelier de Paul Berton qui lui enseigne l’art académique. En 1964, il quitte Paris pour Rousset-les-vignes, et le jeune peintre découvre la nature et trouve une voie personnelle en morcelant l’espace, en mettant en forme la lumière. L’académisme est vite dépassé. En 1969, le peintre, son épouse Anne et leurs enfants s’installent aux États-Unis dans le Connecticut pour trois ans. Il y développe un style très abstrait, qu’il expose dans cet État ainsi qu’à New York. Son travail est influencé par les différents courants américains du moment. Mais le mal du pays fait revenir la famille en France qui s’installera désormais dans la Drôme, dont la lumière est devenue si chère au peintre.
La carrière de Sighicelli sera ponctuée d’expositions à Paris, Lyon, Bordeaux, en Suisse, en Hollande, aux États-Unis et en Provence. Gérard Sighicelli est décédé en septembre 2011, laissant une œuvre importante.

L’équipe du Temple , Madame Anne Sighicelli et leurs enfants vous invitent à découvrir les œuvres Gérard Sighicelli au cours du vernissage qui aura lieu le le vendredi 22 juillet 2016 à partir de 18h30 au Temple de VENTEROL.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Jocelyne Besson Girard

Affiche-Bessan-Girard-webExposition de peinture et de gravure

du 30 juin au 17 juillet

L’équipe du Temple vous invite à découvrir les œuvres de Jocelyne Besson-Girard, au cours du vernissage qui aura lieu le vendredi 1er juillet 2016
à partir de 18h30

Ouvert du mercredi au vendredi
de 15 h à 19 h
samedi et dimanche
de 10 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 19 h

Peindre, graver, dessiner est non seulement un infini plaisir, mais aussi vital. J’aime entrer dans mon atelier, j’aime l’odeur des essences et des huiles qui s’en dégage, j’aime sa lumière. Il m’est difficile de rester quelques jours sans y entrer.

Dans mon travail, le personnage a une place prépondérant. J’aime l’idée de le voir naître sur le papier ou la toile. J’aime sa poésie, sa profondeur, ses émotions.

Je peins maintenant depuis une trentaine d’années. Mes peintures sont des techniques mixtes, acryliques, huiles, pastels gras. Aujourd’hui, la gravure a une place très importante, j’ai découvert cette technique il y a quelques années, c’est un médium qui m’a séduit.

Merci à Jeanne Santoni, créatrice de ce petit texte, qui je crois correspond bien, à mon travail, le voici :

Dans son univers poétique, Jocelyne Besson Girard, nous fait vivre une galerie de personnages venus d’un éther mystérieux. Isolés dans un monde à part, leurs regards semblent en chercher un autre. Est ce le nôtre ? Peut-être…

Leurs yeux, grand ouverts induisent la solitude, le silence et une profonde résonance intérieure. Dans une sorte de filiation de Pierrots lunaires, leur présence nous touche, tant est grande la sensibilité qui en émane.

Fragiles, aériens et forts à la fois, comme suspendus dans leur réalité lumineuse, ces personnages aux couleurs subtiles nous entraînent dans l’imaginaire si particulier de cette artiste.

Jeanne Santoni

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bernard Froment

Affiche-Bernard-Froment.webExposition de sculpture du 16 au 26 juin
Depuis,
Comme une trace de vie,
A la rencontre de la moindre des choses, j’avance dans la conscience de la force et la fragilité de la germination.
Entre et avec le bois, le fer, toujours le verre.
Assembler des rencontres, semer à la volée le temps qu’il fait, le temps d’avant, de maintenant et lentement, Exister.
Telle une greffe, j’apporte à ces espaces sacrés la lumière par la cassure. J’assure la trouvaille d’un brin de paix et pourquoi pas de joie avec cette matière souvent usée, abandonnée.
Toucher le plus simplement possible notre intime, nos histoires de vie d’Homme debout et d’argile.
Traverser pour sans fin trouver la Beauté.
Bernard Froment
L’équipe du Temple vous invite à découvrir les œuvres de Bernard FROMENT, sculpteur verrien, au cours du vernissage qui aura lieu le dimanche 19 juin à 16h au Temple de VENTEROL.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Anne Poupard et Anne Gros-Balthazard

Flyer Anne&Anne_05_04_2016Exposition du 26 mai au 12 juin, vernissage le vendredi 27 mai à partir de 18h30

Heures d’ouverture : du jeudi au dimanche de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h

Anne Gros Balthazard

présente un travail calligraphique sur la lettre, le signe, la trace. Les fonds sont traités avec des pigments, parfois quelques collages, et les lignes d’écriture exécutées à la plume ou au pinceau, à l’encre noire. Elle y retranscrit des textes d’auteurs contemporains dans une écriture gestuelle fine. Son travail est de rigueur et de légèreté, et un rythme musical émane de de certaines œuvres. La lettre est avant tout un support d’expression d’une émotion intérieure. Anne Gros-Balthazard est une jeune artiste qui, depuis l’année 2000, s’est formée auprès de Marine Porte de Sainte Marie à Grenoble, puis a suivi l’enseignement des maîtres Denise Lach, Kitty Sabatier, Monica Dengo et Brody Neuenschwander entre autres. Installée dans la Drôme, elle présente sa première exposition à Terres d’écritures à Grignan, en décembre 2008, puis au château de Vogüé au sein de l’exposition « Le Geste suspendu », en 2009. Particulièrement attachée au sens des mots, elle retranscrit, à travers une écriture gestuelle, leur poésie ; « je crois aux mots, en leur pouvoir, je choisis ceux qui sont porteurs de lumière ». Son travail est de rigueur et de légèreté, un rythme musical émane de certaines œuvres évoquant des partitions de musique contemporaine. Deux mots semblent guider cette jeune calligraphe : simplicité et hauteur. (Christine Macé, Terres d’écritures)

Anne Poupard


Un long parcours de vie et d’artiste.
 Des études aux Beaux Arts dans les années 70.
 De nombreuses expositions en France et à l’étranger.
 Un chemin d’enseignante, après avoir dirigé pendant 25 ans une école d’art à Valence, elle se consacre entièrement à la peinture depuis 2002. 
Elle anime actuellement les ateliers et les stages d’arts plastiques de l’association Casacouleur au Logis de Berre aux Granges Gontardes.
 Aujourd’hui, elle privilégie l’abstraction, source de liberté gestuelle et plus sujette aux symboles, et les techniques comme le collage, la gravure expérimentale, la peinture aux pigments purs et l’encre de Chine.
 Elle a travaillé avec les Haïku de Pascal Ciret, les poèmes de Bruno Mabille et de Maryline Bertonccini. La poésie et la peinture se marient et se mettent en valeur l’une l’autre dans ses livrets, leporello et carnets à la japonaise.
 Depuis le début de l’année 2015, Elle utilise particulièrement la calligraphie dans ses œuvres. Le livre d’artiste est un lieu privilégié pour jouer avec l’écriture, (petits formats, préciosité proche de l’enluminure, livres uniques, livres d’artistes, dans le registre de l’intime). Les écritures primitives sont pour elle une source intarissable d’inspiration, et elle mêle dans ses tableaux encres et signes primitifs.
 Elle utilise le rouge et le noir depuis longtemps, couleurs puissantes parfois violentes, l’encre posée en larges surfaces se mêle à l’eau en fusant, et révèle des horizons chargés, lourds, terribles, comme parfois le ciel et les temps actuels nous en offrent.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer