Un électron libre

C’est avec ce titre volontairement accrocheur que notre secrétaire et correspondante locale du Dauphiné Libéré a choisi pour présenter et annoncer l’exposition de François KLEIN.

C’est lors d’une visite au temple que F. Klein a eu l’idée d’investir le lieu avec ses créations et ce, dans les trois dimensions. Artiste plasticien depuis de nombreuses années et originaire des Vosges, F. Klein ne se revendique d’aucun mouvement artistique.

Vous êtes accueilli par un animal de très grande taille, fièrement campé sur ses pattes trône et surveille la porte d’entrée. En face, une chaise monumentale, avec parasol, vous attend pour converser avec le quadrupède.

Des « machines » et autres cabanes côtoient une forêt atypique. A l’étage, le visiteur peut être surpris par les sculptures en bois qui forment une foule de personnes stylisées, imaginaires dans l’attente d’un événement. Des constructions faites avec des matériaux aussi curieux que carton, capsules et autres objets de récupération pour meubler un cabinet de curiosités.

Assurément, une exposition qui fera date dans les annales de l’association.