Jean Marie BARRIERE, un artiste peintre amoureux de l’image.

Passionné par la peinture, Jean Michel Barrière a fait de cet art son activité principale après avoir été enseignant et pratiquant. Sa formation s’est faite à Paris, à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts et à l’Institut d’Art et d’Archéologie, cursus qu’il a terminé avec une agrégation d’arts plastiques. Pendant ces années, il découvre des œuvres de peintres reconnus : Gustave Moreau (1826-1898) que l’on classe dans le courant « symboliste ». Citons aussi un artiste né en Angleterre et devenu américain, peintre et sculpteur : Malcom Morley qui a innové dans l’hyperréalisme. Ces peintres ont contribué à son inspiration.

Ce sont les voyages nombreux en Amérique du Nord et du Sud, dans le Pacifique qui ont nourri et construit son catalogue personnel d’images, de paysages et d’impressions divers et colorés.

De même qu’un réseau d’eaux souterraines aboutit à l’émergence d’une source, pour J-M Barrière l’émotion artistique naît selon un réseau semblable, invisible à nos yeux. Ainsi, une image, une ambiance, une vue suscitent un projet, une idée de tableau. Ces  » modèles » sont transformés avec beaucoup de liberté par l’utilisation de l’outil informatique. Les esquisses, éditées par l’imprimante vont devenir une composition et vont révéler l’émotion profonde qui a déclenché le projet. Nous arrivons à la réalisation finale du tableau avec une technique mixte: pigments et finition à l’huile. De manière aléatoire, c’est la matière qui parle au premier jet. Parfois des reprises et/ou des retours sur l’image virtuelle s’organisent. Cet aspect « brut » de la composition qui s’enseignait autrefois dans les ateliers, aujourd’hui J-M Barrière lui donne cette continuité en l’appliquant à une peinture non-figurative en utilisant des moyens d’expression contemporains.

Je vous invite à découvrir ces tableaux qui ont chacun une histoire et que l’artiste ici présent vous fera un plaisir de conter son cheminement.